Rechercher dans ce blog et le site associé

lundi, octobre 18, 2010

Best Casks of Scotland (Jean Boyer): quelques nouveautés

J'ai l'occasion de déguster quelques échantillons de la nouvelle production de Jean Boyer et voici en avant-première mes impressions (ces notes ne sont pas encore publiées sur le site http://www.whisky-distilleries.info parce qu'elles ne sont pas traduites encore. Mais cela ne saurait tarder...
Pour les habitués du site, sachez que les notes attribuées le sont suivant une nouvelle échelle de valeurs (que je ne vais pas tarder à expliquer sur le site...). Les notes sont désormais sur 100 et durant la migration d'un système vers l'autre, j ai systématiquement diminué les notes de 7%... Donc un 93/100 dans le nouveau système équivaut à un 20/20 dans l'ancien... Si les notes semblent basses en général, n'oubliez pas de tenir compte de cette évolution...

Voici les quelques premières bouteilles dégustées:

Speyside Best Casks of Scotland 1996



Couleur: Jaune pâle
Un nez fruité assez franchement affirmé, relative complexité, mélange de douces notes de fruit mûr est de notes légèrement acides, pomme verte.
La bouche est d'abord douce, prolongeant les impressions du nez. Elle évolue assez rapidement vers des notes d'abord de malt et ensuite lentement vers des goûts légèrement amers. De la pêche mue à la noix de cajou en passant par des impressions de muesli.
La finale est longue et fraîche, marquée surtout par des notes doucement amères.
Une très belle surprise. Ce whisky dépasse en complexité et plaisir ce que j'attends d'une distillerie comme Speyside.
80/100

Speyside Best Casks of Scotland 1994

Couleur: Vin blanc
Le nez présente quelques relents de levure qui dominent des impressions maltées agréables mais relativement plates, manquant un peu de relief. Ce whisky est un peu inférieur (du moins au nez) par rapport à son jeune frère de 1996. Au bout de quelques minutes apparaissent des notes de foin, mais de façon peut-être un peu trop discrète.
En bouche, une impression de malt grillé domine assez nettement. Cette bouche est assez linéaire, sans être désagréable, mais ici aussi un peu en retrait par rapport au jeune frère. 
La finale est toujours dominée par ces notes de malt grillé, mais est paradoxalement un peu plus complexe que la bouche terminant sur des notes nettement plus amères.
Un whisky pour les amateurs de muesli... Pour ceux qui aiment les whiskies linéaires, sans surprise et sans beaucoup de contrastes. Ce n'est pas particulièrement ce que je préfère en matière de whisky, mais il s'agit cependant d'un whisky bien fait, sans défaut qui ne manquera pas de plaire à beaucoup.
75/100

Glenburgie Gifted Stills 1999

Couleur: claire
Le nez est assez clairement marqué par un mélange de notes maltées et de relents de levure. C'est le genre d'odeurs que j'apprécie très peu dans un whisky. Peu de complexité même si dans l'ensemble il s'agit d'un whisky que semble techniquement sans problème.
La bouche semble au premier abord plus complexe que le nez. Au malt viennent s'ajouter quelques timides notes chocolatées, une certaine amertume et ensuite un retour de ces impressions de levure.
La finale est relativement longue, mais toujours sur cette ligne entre le malt et la levure. 
Ce whisky n'est pas à mon goût. Nul doute que d'autres l'apprécieront, mais une odeur de levure dans un single malt est pour moi un critère absolu qui fera que je n'aimerai pas...
Ce whisky est par ailleurs parfaitement balancé, mais je ne suis pas amateur de ce genre de profils.
74/100

Auchentoshan Best Casks of Scotland 1999

Couleur: Vin blanc
Un nez d'une intense fraîcheur épicée. De franches notes d'agrume, ses soupçons de menthe, et quelques effluves fruitées donnent à ce nez un caractère très agréablement complexe.
Une attaque en bouche très fraîche également. Les notes agrumiques du nez sont bien présentes au départ. Belle présence du fruit et des épices également. De discrets soupçons de noix. Belle complexité, et malgré la légère amertume, c'est nettement la fraîcheur qui domine le tout.
La finale est longue et toute aussi fraîche que ne l'étaient la bouche et le nez, même si ici aussi une légère amertume est présente.
Une excellente surprise. N'étant pas particulièrement fan de Auchentoshan, je trouve cette  remarquable bouteille de très belle facture.
84/100

Mortlach Best Casks of Scotland 1997

Couleur: Or
Des notes viandées apparaissent rapidement au nez. Derrière ces notes quelque peu inhabituelles pointent des soupçons de fruit derrière de belles impressions poivrées.
La bouche est agréable, parfaitement équilibrée entre les impressions de jus de viande crue et une légère amertume chocolatée. Elle est également relativement complexe sans toutefois présenter une large palette de goûts.
La finale est longue et chaude. Le souvenir des notes chocolatées reste longtemps en bouche et l'équilibre de la bouche est préservé.
Encore un beau Mortlach.
85/100

Craigellachie Gifted Stills 1999

Couleur: Jaune pâle
Un assez long temps d'aération est nécessaire pour chasser les odeurs de levure et de sous-bois qui dominent le nez au premier contact. Une fois cette étape passée, de discrètes notes fruitées apparaissent. L'impression de sous-bois humide continue cependant à dominer.
La bouche semble plus agréable que le nez. Une première attaque sur le fruit pas mûr et ensuite une espèce de duel entre le fruit et des notes amères, pas trop équilibrées et une palette de goûts relativement limitée. Ceci dit, cette bouche reste agréable et les contrastes lui donnent un charme certain.
La finale est de longueur moyenne et n'ajoute pas vraiment grand chose à ce whisky original sans être extraordinaire.
78/100

Tomatin Best Casks of Scotland 1994

Couleur: Vin blanc
Un nez merveilleusement épicé où les notes fruitées le disputent au poivre, la menthe verte, des soupçons d'eucalyptus. Très bel équilibre entre toutes ces sensations, même si une certaine fougue semble dénoncer l'ardeur d'une trop grande jeunesse.
Après un tel nez, la bouche est un peu décevante, car ici la jeunesse semble prendre le pas sur toutes les qualités décelées par le nez. Un certain manque d'équilibre, des relents de levure au premier contact. Heureusement ces notes disparaissent assez vite mais pour faire place à une légère amertume métallisée. Un malt à fort potentiel indéniablement, mais qui semble avoir quitté son fût natal quelques années trop tôt.
La finale est de longueur moyenne, dans l'ensemble assez discrète une fois les premières secondes passées. Ces premiers instants prolongent avec une certaine agressivité de courte durée l'amertume métallique qui apparaît en fin de bouche.
Merveilleux nez. Dommage que ni la bouche ni la finale ne soient du même niveau. Probablement un peu trop jeune pour être embouteillé.
78/100

Glendullan Best Casks of Scotland 1998

Couleur: Jaune pâle
Un nez frais et fruité avec de légères sensations de poivre et un léger picotement dû probablement à l'alcool. Les odeur décelées sont relativement complexes.
La bouche est plus jouissive que ne l'était le nez. Une franche attaque sur des notes fruit-chocolat assez complexe. De discrètes notes de noix (ou noisette) apparaissent au bout d'un moment donnant à ce whisky un charme indéniable, que le nez ne laissait pas deviner.
La finale est d'abord très intense, chaude, agréable, prolongeant parfaitement la bouche, et elle retombe assez rapidement.
Un agréable whisky d'apéritif.
81/100