Rechercher dans ce blog et le site associé

dimanche, juin 01, 2008

Dégustation de quelques nouveautés pour le marché Hollandais

Je viens de recevoir des échantillons de quelques bouteilles destinées au marché hollandais. Il s'agit d'embouteillages de Duncan Taylor et Gordon & MacPhail pour Van Wees.



Duncan Taylor

Glen Grant 1969-2008

Un nez qui dégage de tels relents épicés est assez rare. Des relents de sherry, beaucoup de poivre, un peu de bois, un soupçon de réglisse et du fruit mûr qui annoncent un grand whisky.
En bouche, la première impression est celle d'une amertume acide assez prononcée, des relents de levure et du bois relativement dominant qui évolue lentement vers plus d'équilibre . A la première gorgée, la bouche est assez décevante, mais elle évolue dans le bon sens. 
La finale est très longue, agréablement balancée entre les souvenirs de fruit et ceux du bois.  Plus agréable que la bouche.
Le nez et la finale sont excellents, l'impression en bouche est simplement bonne, sans plus.


Gordon & MacPhail (Collection Reserve)

Highland Park 1997

Un étrange nez dominé par des relents de levure masquant tant bien que mal des odeurs florales donne à ce whisky une odeur de sous-bois humide.
La bouche est relativement plus intéressante, malgré son goût relativement marqué par le bois , avec ses discrètes notes de bonbon contre la toux. Une indéniable présence d'alcool et quelques notes fruitées.
La finale est longue et chaude. Cette finale est nettement meilleure que la bouche. Dommage qu'il soit impossible de jouir de la finale sans le passage obligé par le palais...

Tamdhu 1973

Un nez relativement épicé, avec d'agréables relents de malt et un soupçon de fumée. Nez intéressant, mais par extraordinaire. 
La bouche par contre est très agréablement complexe, évoluant lentement vers des notes de sherry auxquelles se mêlent de légers relents de noix. De belles notes de fruits rouges légèrement acides(groseille) sont présentes aussi.
La finale est très longue et chaude, marquée par des notes de fruits mûrs et de très beaux souvenirs de noix.

Rosebank 1991

Une fraîcheur typique des Lowlands, herbe coupée et fruits mûrs (poire, banane), notes de menthe.
En bouche, un mélange de douceur sucrée et d'acidité agrumique, entre la mandarine et le citron. Très belle complexité et superbe évolution de l'agrume vers le fruit jaune nettement plus doux.
La finale est relativement longue et très fraîche avec des relents légèrement mentholés et les notes fruitées restent bien présentes. 

Glenturret 1998

Une désagréable odeur de levure ou d'insecticide en poudre domine le nez au premier abord. Et ce nez n'évolue que très peu  pour laisser transparaître quelques soupçons de fruit.
La bouche est un mélange de ce goût de levure et de fruits mûrs.
La finale est longue et chaude et toujours hantée par cette impression de levure et révèle le côté gras du whisky, qui était moins perceptible en bouche.

Benromach 2000

Un agréable mélange de fumée et de tourbe combinés à quelques odeurs d'étable annonce la couleur de ce whisky.
Une belle tourbe grasse domine la bouche par ailleurs très agréable. Pas très complexe mais de bonne tenue. Le taux d'alcool extrêmement élevé ne gâche pas le plaisir
La finale reste très grasse et est assez longue, prolongeant parfaitement les impressions du nez et de la bouche.